Arpentes et songes

hâvre ludique où se rejoignent rôlistes amoureux des fantaisies fantastiques et poètes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ô Loup !

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaëlle
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 225
Localisation : Vercors et Brocéliande
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Ô Loup !   Ven 30 Déc à 21:06

Lui, fou, ivre de liberté, dévale la pente enneigée. Les oreilles rabattues il arpente les grands déserts gelés, là où l’homme, lui même, n’a pas sa place.

Il regarde, altier et vainqueur, l’infini des mondes, indicibles frontières au milieu des éthers, portail des mille ailleurs.

Sentinelle éternelle, dont les longs poils d’hiver, laissent un halo cendré sur son passage, comme de la poudre d’or, une gorgée de soleil, là où la terre reste blanche, loin de la folie des hommes.

Parfois il s’arrête, s’assied un instant, juste sur la crête, regardant son territoire, grand comme l’univers.

Ses yeux tout emplis d’or liquide, agates aux mille reflets d’ophite, cherchent à percevoir les walkyries diaphanes, que lui envoie le dieu Thor.

Il partage son empire avec les corbeaux, messagers des vieilles forges, aux confins des mille boréales.

Gardien d’Anahata, la porte de l’âme, lotus à douze pétales, il veille sagement sur nos jours déjà comptés, entre ciel et terre, surveillant le vase sacré de nos sept destinées.

Ombre parmi les ombres, il se déplace lestement, louvoyant sagement tout contre les vents, sans jamais que l’homme trop pressé, ne puisse le remarquer.

Il est le héraut des fortunes, quelles soient bonnes ou mauvaises, et lorsqu’il hurle à la lune, chacun se fige, apeuré et tremblant.

Les Dieux lui ont donné la force, et des déesses il a les yeux, infatigable serviteur, redoutable et merveilleux, il allie les extrêmes, pour concilier les êtres eux mêmes.

Il porte le secret des mondes, connaît les mille arcanes des mille mancies profanes, compagnon de l’homme sur terre, il traverse les saisons, avec sa fourrure polaire et ses yeux malicieux.

Regarde forgeron, toi qui façonne le glaive, a t on vraiment besoin de tuer son prochain ?

Regarde ce roi, il n’use jamais de courroux, gardant sa splendeur, en toutes occasions, comme le veulent les Dieux.

Lui que vous ne voyez pas, il vit juste à côté de vous, dans les halliers serrés, les fourrés de fougères et les bruyères en fleur.

Il est le chantre de la discrétion, et si par bonheur, un soir de lune, tu croises son chemin, ne cries pas, car tel est ton destin, tu partageras son secret, car, heureux homme, les Dieux t’ont désignés.

Ami, ne blesse pas le loup, car il est essence de vie, et témoin de ceux qui nous regardent, ouvre ton cœur à sa sagesse plénière, et prends ton bâton de druide, car maintenant il te faut, protéger mère Nature et porter paroles de paix !

Mille bises

Avec tout mon amour pour 2006

Gaëlle


_________________
Un sourire ne coûte rien, mais il donne tellement ...
Le rêve est la raison d'un seul
la réalité est la folie de tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpentes-et-songes.forumactif.com
 
Ô Loup !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amour, vampire et loup-garou
» loup
» Rando : Pic Saint-Loup Face Nord
» Loup de mer flambé au fenouil
» [10/18] Un loup à ma table d'Augusten Burroughs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arpentes et songes :: La rose et la plume :: Murmures des Muses-
Sauter vers: