Arpentes et songes

hâvre ludique où se rejoignent rôlistes amoureux des fantaisies fantastiques et poètes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Si j'étais une fée ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaëlle
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 225
Localisation : Vercors et Brocéliande
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Si j'étais une fée ...   Jeu 29 Déc à 20:57

Mon prince charmant

Si j’étais une fée, je voudrai qu’il soit beau, grand, fort, les cheveux sombres et le teint halé des gens qui connaissent les cimes des hautes montagnes, et les ergs aux mille dunes.

Si j’étais une fée, je voudrai qu’il ait les yeux pâles, comme ces matins là, où les loups passent parfois pour des chiens, un gris vert, aux mille reflets fauves.

Si j’étais une fée, je voudrai qu’il soit doux, attentif et subtil, maniant les lettres et les mots dans de multiples farandoles, prêt à écouter mes maux.

Si j’étais une fée, je voudrai qu’il ait quelques rides, comme ces grands explorateurs, qui ne quittent le pont de leurs altiers navires, que pour fouler de nouvelles contrées encore inhabitées.

Si j’étais une fée, je voudrais qu’il ait les lèvres douces, toutes irisées de cet air iodé de ma belle Bretagne, et que ses yeux se jouent des mille défauts de ma peau douce.

Si j’étais une fée, je lui donnerai un nom qui sonne bien breton, et je lui offrirai quelques secrets pour qu’il puisse m’emmener sur les terres d’Avalon.

Si j’étais une fée, je lui offrirai mon corps, sur un lit de fougères, les yeux chavirés, perdus dans les hautes cimes des chênes séculaires de sa majesté Brocéliande.

Si j’étais une fée, je lui donnerai le pouvoir des vieux druides, et nous courrons sous la lune, une serpe à la main, pour récolter quelques simples, et une guirlande de gui.

Si j’étais une fée, je lui donnerai la belle clé ouvragée, et nous ouvririons les portes englouties de la belle cité d’Ys, afin de rendre grâce au vieux roi Gradlon.

Si j’étais une fée, je ne serai pas seule, et ce soir je deviserai, avec lui près de l’âtre, attendant, impatiente, qu’il me mène sur un sentier d’étoiles, prenant mon calice charmé, dans ces terres légendaires où naissent les petites fées…

Mille bises

Gaëlle

_________________
Un sourire ne coûte rien, mais il donne tellement ...
Le rêve est la raison d'un seul
la réalité est la folie de tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpentes-et-songes.forumactif.com
 
Si j'étais une fée ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ah si j'étais riche ...!
» [Fargues, Nicolas] J'étais derrière toi
» [Zenatti, Valérie] Quand j'étais soldate
» Et si j'étais édité ...
» Quand j'étais écolier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arpentes et songes :: La rose et la plume :: Murmures des Muses-
Sauter vers: