Arpentes et songes

hâvre ludique où se rejoignent rôlistes amoureux des fantaisies fantastiques et poètes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Conte d'Hiver

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaëlle
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 225
Localisation : Vercors et Brocéliande
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Conte d'Hiver   Jeu 22 Déc à 14:19

Comptine d’hiver

Hier, je suis allée au restaurant, un restaurant chic, aux mille spécialités marocaines.
Un ami m’y avait invitée, et nous n’y étions encore jamais allés.
Au cours du repas, un homme entre dans la salle. Seul, sans âge, fruste jusque dans ses frusques, il demandait quelques sous.
Mon ami me regarde, j’acquiesce en silence, il est des choses dont le cœur connaît les sentes les plus rares, sans qu’on ait besoin de prononcer un mot.
Je tire la chaise et invite l’homme à venir s’asseoir à notre table. Il hésite, et accepte, sans un mot, juste étonné.
Le patron regarde la scène. Il ne dit rien non plus, et apporte un autre couvert.
Emplis de respect, nous ne souhaitons pas contraindre cet homme à nous parler, il est dans son silence, mais semble heureux, comme il ne l’a pas été depuis longtemps peut être.
Le patron lui apporte un grand plat de couscous, et quantité d’autres mets, l’invitant d’un sourire, à manger à satiété.
Nous continuons notre dialogue, jetant parfois quelques coups d’œil complices à notre invité, qui mange comme quatre, heureux de trouver une si bonne table en ces temps de froidure.
Puis, comme pour s’excuser, il nous regarde, esquisse un sourire timide, se lève et se rhabille, et file vers la porte sans se retourner, sans un mot prononcé.
Son assiette est vide, seul son verre est resté plein.
Le patron vient débarrasser la place du convive, et nous finissons tranquillement la soirée, au milieu des rires et de l’alcool de figue.
Au moment de payer, mon ami sort son portefeuille et demande l’addition.
Le patron revient. Dans la coupelle il n’y a que quelques loukoums, une petite rose des sables, et pas de trace de note.
Surpris nous le regardons.
Il nous dit avec un sourire :
- Chez nous, on accueille toujours celui qui a faim, ici je ne l’ai encore jamais vu faire. Qu’Allah vous garde, ce soir vous étiez tous les trois mes invités.
Et il nous serre la main, nous remerciant d’être venus le voir.

Mille bises

Joyeux Noël

Gaëlle

_________________
Un sourire ne coûte rien, mais il donne tellement ...
Le rêve est la raison d'un seul
la réalité est la folie de tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpentes-et-songes.forumactif.com
Jashugan
bourgeon
bourgeon
avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Isère
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Conte d'Hiver   Dim 25 Déc à 22:49

Un merveilleux noël à toi Gaëlle...et merci d'être toi sunny
A bientot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Conte d'Hiver
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mark Helprin] Conte d'hiver
» CONTE DE L'HIVER Part 8 (Fin)
» Le conte du bonhomme hiver
» Contes de l'hiver
» Confiture de pastèque (ou melon d'hiver)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arpentes et songes :: De plume et de coeur ... :: Instantanés-
Sauter vers: