Arpentes et songes

hâvre ludique où se rejoignent rôlistes amoureux des fantaisies fantastiques et poètes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Amour

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaëlle
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 225
Localisation : Vercors et Brocéliande
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Amour   Dim 4 Déc à 23:59

L’amour, ultime et épineux débat, qui frôle la quintessence et l’absolu aphorisme des sentences éclairées d’une philosophie toute ourlée d’une débordante spiritualité.

Offrir à l’autre ce que l’on se garde pour soi, comme ces pierres aux reflets d’émeraude, nées ophites, qui tracent, délicates, les fragments esquissés d’un labyrinthe éphémères aux luisances diaphanes, sur l’arborescence d’une vie qui se cherche en se tournant vers les autres.

Arbre des Sephiroth qui entrelacent leurs merveilleux sentiers dans les effluves érudites des arcanes kabbalistiques, recherche d’un autre nous, face à soi, juste pour exister comme l’image qui n’a de présence que par le reflet de ce qu’elle renvoie.

Quintessence absolue disais je …

Oui, au delà même de notre propre nature, nous échangeons parfois, nous espérons, nous quêtons les insondables affres de nos incertaines certitudes, à la recherche de nous mêmes et de notre reflet, dans le yeux des autres, ou de celui qu’on a choisi.

Image mouvante que nous nous sommes forgés depuis le commencement de notre vie, merveilleuse essence de notre âme, nous cherchons, éperdument celui ou celle dont le regard nous renverra cette exquise représentation de nous mêmes sans trop la déformer, osmose secrète, connivence éthérée et précise, accord sublimé.

Sur le diapason de nos portées intimes, se dessine la clé de ce partage, de ce don de soi, totalement nue, notre âme s’ouvre à celui qui sait ainsi la comprendre, et rencontre cet autre soi, qui vit par delà le regard de l’autre. Alors, un instant confondues, nos âmes cheminent côte à côte et nos regards se perdent, se noient et chavirent dans les tumultes de nos émois naissants, enfin ensemble, réunies, tissant doucement la passerelle étroite et fragile qui mène à notre graal, nos mains s’unissent en résonance avec nos cœurs fragilisés par ce partage inopiné.

Et le miracle opère.

Lentement les draperies ouatées de nos intimes pensées s’écartent légèrement, mues par un désir violent et incontrôlable. Deux âmes unies, qui vivent, ensemble un instant magique, précieux et rare. Ressourcés de l’intérieur, nos pas sont plus légers, et nos regards embués partagent ce creuset ultime, qui accueille le nectar de ces moments exquis de plénitude intime.

Deux ! Enfin, qui avancent l’un pour l’autre, se guidant, maladroits, dans les halliers pleins d’écueils que nous réserve la vie.

Deux cœurs qui battent la chamade, aubade partagée, fortuite et sublimée, deux amours qui se confondent et se transforment en un, pour un jour, peut être en faire trois.

Au delà des sentiers éperdus de nos tristesses glauques, il y a sûrement un cœur et son âme sœur, qui, du bout des lèvres, sauront te murmurer qu’ils t’aiment, et te proposeront de tisser, toi aussi, les toiles de votre arbre magique, sous une nuée d’étoiles, complices, attendries, et d’un murmure, le vent captivé, t’apportera l’écho de ton cœur dans celui de ton autre, inscrivant juste à temps quelques lettres d’argent comme des perles de rosées, où tu pourras y lire : je t’aime !

Mille bises

Gaëlle

_________________
Un sourire ne coûte rien, mais il donne tellement ...
Le rêve est la raison d'un seul
la réalité est la folie de tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpentes-et-songes.forumactif.com
 
Amour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» un amour de chat
» Produits dérivés... ou comment se ruiner par amour pour Jane
» L'amour en trois dimensions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arpentes et songes :: La rose et la plume :: Murmures des Muses-
Sauter vers: