Arpentes et songes

hâvre ludique où se rejoignent rôlistes amoureux des fantaisies fantastiques et poètes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'écrin vagabonde ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaëlle
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 225
Localisation : Vercors et Brocéliande
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: L'écrin vagabonde ...   Mar 5 Avr à 23:27

Kikou,

voilà l'écrin de vos pensées vagabondes, juste quelques petits riens, jetés sur la toile féconde, qui font tellement de bien, à tous ceux de ce monde.

Mille mercis

Mille bises

Gaëlle

_________________
Un sourire ne coûte rien, mais il donne tellement ...
Le rêve est la raison d'un seul
la réalité est la folie de tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpentes-et-songes.forumactif.com
vesper tinn
fleur
fleur
avatar

Nombre de messages : 88
Localisation : au milieu d'un lac
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: L'écrin vagabonde ...   Mer 6 Avr à 1:11

Si c'est ici qu'on fait part des pensées du moment et bien voici un air qui n'a rien de vagabond, plutôt tenace même, mais c'est l'air du moment. L'entendre ne ne fait pas de bien mais c'est très beau. C'est malheureux d'aimer les choses tristes.

Il n'y a pas d'amour heureux
Paroles: Louis Aragon. Musique: Georges Brassens

Rien n'est jamais acquis à l'homme. Ni sa force
Ni sa faiblesse ni son cœur. Et quand il croit
Ouvrir ses bras son ombre est celle d'une croix
Et quand il croit serrer son bonheur il le broie
Sa vie est un étrange et douloureux divorce

Il n'y a pas d'amour heureux

Sa vie elle ressemble à ces soldats sans armes
Qu'on avait habillés pour un autre destin
A quoi peut leur servir de ce lever matin
Eux qu'on retrouve au soir désarmés incertains
Dites ces mots ma vie et retenez vos larmes

Il n'y a pas d'amour heureux

Mon bel amour mon cher amour ma déchirure
Je te porte dans moi comme un oiseau blessé
Et ceux-là sans savoir nous regardent passer
Répétant après moi les mots que j'ai tressés
Et qui pour tes grands yeux tout aussitôt moururent

Il n'y a pas d'amour heureux

Le temps d'apprendre à vivre il est déjà trop tard
Que pleurent dans la nuit nos cœurs à l'unisson
Ce qu'il faut de malheur pour la moindre chanson
Ce qu'il faut de regrets pour payer un frisson
Ce qu'il faut de sanglots pour un air de guitare

Il n'y a pas d'amour heureux

Il n'y a pas d'amour qui ne soit à douleur
Il n'y a pas d'amour dont on ne soit meurtri
Il n'y a pas d'amour dont on ne soit flétri
Et pas plus que de toi l'amour de la patrie
Il n'y a pas d'amour qui ne vive de pleurs

Il n'y a pas d'amour heureux
Mais c'est notre amour à tous deux


Dernière édition par le Jeu 7 Avr à 1:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ygora.net
Shandrill
fleur
fleur
avatar

Nombre de messages : 187
Localisation : Paris dans la vie, Abyme dans mes reves !
Date d'inscription : 29/03/2005

MessageSujet: Re: L'écrin vagabonde ...   Mer 6 Avr à 15:51

Ton poème est très beau, je me souviens avoir etudié aragon et ce dont on avait parlé est la magnifique histoire d'amour qui l'a lié a sa compagne (je me souviens qu'elle etait rousse car on avait fit un poeme parlant d'elle mais je ne me rappelle plus son nom Crying or Very sad )

alors moi je vais vous mettre un poème que j'ai entendu pour la première fois au ce2 (fait longtemps tout ca ). cette chanson m'avait vraiment marquée, je n'en comprenais pas la portée (n'oublions pas la date a laquelle ce poeme a été ecrit) mais ce qui avait retenu mon attention, c'était la determination de ces paroles, pas une hésitation, pas un doute..


Liberté

Sur mes cahiers d'écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable de neige
J'écris ton nom

Sur les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J'écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J'écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l'écho de mon enfance
J'écris ton nom

Sur tous mes chiffons d'azur
Sur l'étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J'écris ton nom

Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom

Sur chaque bouffées d'aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J'écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l'orages
Sur la pluie épaisse et fade
J'écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J'écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J'écris ton nom

Sur la lampe qui s'allume
Sur la lampe qui s'éteint
Sur mes raisons réunies
J'écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J'écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J'écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J'écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J'écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attendries
Bien au-dessus du silence
J'écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J'écris ton nom

Sur l'absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J'écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l'espoir sans souvenir
J'écris ton nom

Et par le pouvoir d'un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Paul Eluard
in Poésies et vérités 1942
Ed. de Minuit, 1942
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vesper tinn
fleur
fleur
avatar

Nombre de messages : 88
Localisation : au milieu d'un lac
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: L'écrin vagabonde ...   Jeu 7 Avr à 1:41

c'est vrai que la couleur orangée comme un parfum d'été est vraiment l plus joli des coloris I love you
D'ailleurs j'aime beaucoup la femme qui trône en haut de ce forum

Citation :
Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J'écris ton nom
tellement vrai ce passage ...


Dernière édition par le Lun 25 Avr à 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ygora.net
Gaëlle
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 225
Localisation : Vercors et Brocéliande
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: L'écrin vagabonde ...   Dim 10 Avr à 18:09

Kikou,

Ces mots sont merveilleux, ils semblent transposer un éclat insondable, sur la toile de nos jours, comme une sorte de borne sidérale, qui délimite un espace de bonheur pur.

Un peu comme un port, dans lequel on aime à se réfugier, alors que tout va mal, et que la vie nous malmène.

Un mouillage apaisant et utile, sur la mare amère de nos larmes, un sourire perpétuel, un havre de bonheur.

Merci à vous de nous les murmurer, et de nous faire partager les secrets repos de vos âmes.

Mille bises

Gaëlle

_________________
Un sourire ne coûte rien, mais il donne tellement ...
Le rêve est la raison d'un seul
la réalité est la folie de tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpentes-et-songes.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'écrin vagabonde ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'écrin vagabonde ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vendue - Hamilton Thin-O-Matic Or + écrin d'origine
» [Les éditions Vagabonde] Thésée universel de Laszlo Krasznahorkai
» [Sibérie] Écrin de Cristal - P1
» L'heure vagabonde : classique ou futuriste ?
» Mon âme vagabonde (de Nandy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arpentes et songes :: La rose et la plume :: Sang des Muses-
Sauter vers: