Arpentes et songes

hâvre ludique où se rejoignent rôlistes amoureux des fantaisies fantastiques et poètes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaëlle
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 225
Localisation : Vercors et Brocéliande
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Dim 9 Avr à 14:26

Hello,

Le vent claque dans les intemporelles vagues, qui déferlent sur Océania. Les drisses tendues semblent vouloir romprent leurs amarres, et rendre le fier galion incontrôlable, le vouant alors à une mort certaine.

Par delà les étendues furieuses et grondantes, dans les gerbes des mille écumes de cette terrible tempête, le capitaine s’accroche au bastingage, pensant encore une fois à ce merveilleux continent d’Orlattis, qu’il risque de ne jamais revoir.

Ses mains striées de lignes blanches, tant elles sont crispées sur la large rampe de bois, tremblent un peu, témoignant de son profond désarroi.
Est il seulement de taille à défier Körlik ?

Tout comme Guildes, ce jeu magnifique, nous est présenté par son créateur, et il m’a personnellement subjuguée. En effet, outre le fait qu’il soit merveilleusement construit, que les développements sont très fouillés, ce minuscule continent, perdu au milieu des flots, nous semble particulièrement fragile !

Voué aux caprices des Titans à l’origine du monde, et aux guerres intestines, qui ravagent cette étrange société, qui nous rappelle tant la notre et son florilège de corruption, il faudra que vous usiez de patience, de diplomatie, de savoir, pour arriver à vos fins.

Une collection de personnages atypiques, d’une richesse éblouissante ( changelin, alchimiste, sumo, maudisseur, soiffard, marchand, explorateur, mage ou pirate, (il y en a beaucoup d’autres), une excellente façon d’intégrer une magie puissante, combinée à une Histoire basée sur les Titans, bref, tous les ingrédients pour passer des heures et des heures de trésors d’aventures.

Alors à vous de découvrir ce merveilleux continent, souquez ferme mes amis ...

Mille bises

Gaëlle

http://pbem_tempetes_jdr.vosforums.com/
http://www.tempetes-jdr.info/




_________________
Un sourire ne coûte rien, mais il donne tellement ...
Le rêve est la raison d'un seul
la réalité est la folie de tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpentes-et-songes.forumactif.com
marquis latruffe
bourgeon
bourgeon
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Dim 9 Avr à 14:57

La presentation de Tempetes par Gaelle est magnifique, j'en ai la tete qui tourne!
je ne me savais pas si sensible....

que repondre a part milles fois merci, et me presenter...

je me presente : Michael bismuth veteran d'internet , je vis a paris et je decouvre votre forum , mes passions sont la nature ( pas le naturisme , allez pas vous faire des films) et les jdr ( la c'est moi qui m'en fais).
je traine sur le net depuis de longues année sans trop savoir quoi y faire, les sites de blagues ,ca vas 5 minutes ...en fait je l'utilise surtout pour developper mes connaissances ( il y a de quoi faire , je serais pas premier a question pour un champion , ni au trivial) mais je commence a me debrouiller ..

je pense utiliser cette section pour poster des recits d'aventuriers, des contes et legendes,voir des chroniques sur le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tempetes-jdr.info/
marquis latruffe
bourgeon
bourgeon
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Dim 9 Avr à 15:44

Tempêtes et jambes de bois est un jdr papier gratuit médiéval fantastique se déroulant sur Océania, un monde ravagé par les titans et la magie, dans lequel vous pourrez incarner toutes sortes de personnages allant du magicien au pirate, en passant par le tortionnaire, le soiffard et bien d'autres... Le monde étant surpeuplé de monstres, l'espèce humaine est en péril et les hommes voyagent donc le plus possible en bateau afin d'éviter de dangereuses rencontres, bien que la mer présente aussi des risques.

Les personnages sont définis par trois scores tirés aléatoirement au départ : Aptitude Physique (AP), Compétences de Navire & Mécanique (NM) et Compétences intellectuelles (CI). Ces attributs délimitent les classes de personnages pouvant être choisies et permettent de calculer les points à répartir entre les compétences, exprimées en pourcentages. Le système fonctionne avec des niveaux et des classes de personnages, ces dernières apportant au personnage des bonus aux compétences ainsi que des capacités magiques pour certaines.
classique dans le principe , il présente tout de même une foule d'options originales comme les bottes ( évoquant les combos dans les mangas) un système de combat très simple et réaliste ( ne sont pris en compte que les attaques touchant et les parades..

jeu plus simple et officialisation de vos scénarios,adaptation des lieux a votre gout
----------------------------------------------------
bonjour comme je vous l'ai dit il est désormais possible de jouer a tempetes et jambes de bois sans se soucier des règles du moins en version pbem.
en effet les maitres du jeu géreront les combats (grace au générateur de cas) et laisseront donc les joueurs se concentrer sur le roleplay et l'utilisation de leurs compétences.
nous recherchons également des gens pouvant nous aider a améliorer notre pbem, en y apportant de l'imagination ou du savoir faire
----------------------------------------------------
officialisation de vos scénarios
----------------------------------------------------
tempetes et jambes de bois pbem intègre une encyclopédie ou tous les scénarios que les joueurs feront seront soumis et deviendront la version officiel modifiant,le monde s'ils sont jugés non grosbills
par l'équipe et les créateur du jeu, cela permettra a vos personnages de rentrer dans la légende d'oceania et d'y avoir plus ou moins d'importance.
les scénarios seront soumis au vote de la communauté.
ce systeme aura l'avantage d'avoir un monde ou les aventurier n'ont pas tous comme point commun d'avoir exploré le temple du mal elementaire par exemple.
----------------------------------------------------
urgent
officialisation des lieux
dans le but de creation d'un monde vraiment original nous avons déliberement laissé pendant quelques temps des villes sans description et nous commencons maintenant la description de chacune des villes aussi nous vous proposons d'y apporter votre touche par la creation ( un simple texte suffit) d'une ville ou d'un lieux qui vous semble original, un endroit que vous auriez aimé parcourir.
vos idées seront rapidement soumise à un sondage pour savoir si elles sont retenues, si elle le sont elle deviendront la realité de notre monde.
----------------------------------------------------
toute autres idée pourra etre retenue si elle est jugée digne d'intéret par la communauté
"tempetes et jambes de bois "meme si vous n'etes pas assez fou pour en faire partie ;-)
----------------------------------------------------
toutes idée sera soumise bénévolement pour le simple plaisir d'aider ou de voir sa création officialisé....
michael bismuth

adresse du site pbem (jeu en ligne)
http://www.tempetes-jdr.info/pbem/

adresse du site jdr papier
http://www.tempetes-jdr.info/

salut je vous propose de vous inscrire pour une partie de tempetes et jambes de bois en ligne.

(univers medfan/pirate)

demandez un personnage au admins et surtout lisez le background et les regles (tres courtes mais explicites).

les joueurs se concentrent uniquement sur le roleplay et l'utilisation des competences, et les mjs font tout le reste du boulot grace au tutoriaux.

les posts sont reguliers et frequents et les scenarios avancent a bonne allures ( quatres scenarios en cours)

http://www.tempetes-jdr.info/pbem/


Dernière édition par le Sam 15 Juil à 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tempetes-jdr.info/
marquis latruffe
bourgeon
bourgeon
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Dim 9 Avr à 23:03

Un petit conte d'oceania..
Pour gouter notre univers..

Contes et légendes d'Océania: La découverte d'Oredia et la légende de Gurk Le Poing.
Tout le monde connaît la légende de Gurk Le Poing, terrible pirate originaire d'Ulmeroc et dont la tête était jadis mise à prix à 1 000 000 de pièces d'or par l'ensemble des gouverneurs d'Orlattis.

On raconte que, tant persécuté par le gouvernement, il décida un jour de partir en mer, en direction du sud-est, avec son trésor et son équipage regoupant plus de 5 000 hommes, pour échapper à la pendaison plus que certaine...

Lui et ses hommes naviguèrent pendant des semaines avant que la vigie ne crie enfin "TERRE !". Ils accostèrent alors sur un continent inconnu jusqu'à présent, le continent aujourd'hui nommé Oredia.

Gurk décida de partir vers l'est et dut escalader les actuelles montagnes d'Aridia pour déboucher sur un désert. Ces pirates qui venaient d'une terre verdoyante ne connaissaient en rien les dangers de ce lieu et continuèrent leur marche, imperturbables. Mais, au bout de deux jours de marche, l'eau manquait déjà et les morts se comptaient par dizaines: il devenait de plus en plus difficile de porter le fabuleux trésor de Gurk. Au bout d'une semaine de marche dans le désert, ils aperçurent au loin une oasis, mais leur nombre était passé de 5 000 à 3 000 et les hommes avaient une charge de trésor presque deux fois plus lourde qu'à leur départ. Gurk, pour fêter la découverte de l'oasis, décida de nommer ce nouveau continent. Telles furent les paroles de Gurk Le Poing: "En hommage au trésor que nous avons su préserver, ce continent s'appellera OREDIA...", mais Gurk Le Poing n'eut pas le temps d'achever sa phrase qu'il fut comme aspiré dans un sable mouvant. Juste après, ce fut au tour de l'équipage, qui portait le trésor, de sombrer dans les abimes du désert. En quelques minutes, l'équipage de 3 000 hommes avait été entièrement décimé, sauf un pirate encore vivant qui réussit à atteindre l'Oasis. Le rescapé découvrit que des indigènes habitaient déjà l'oasis. Il leur apprit tout ce qu'il savait d'un point de vue technologique et les aida à batir le village qui devint par la suite la grande cité de Lut Golein: la ville des sables mouvants... D'ailleurs, il arrive parfois que ces sables mouvants recrachent des squelettes humains ou des parties du trésor de l'illustre pirate, mais aucun aventurier n'ose s'en approcher.

On suppose que Gurk, quand il donna son nom au continent voulait surement dire Orediamant mais seul Oredia est resté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tempetes-jdr.info/
marquis latruffe
bourgeon
bourgeon
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Dim 9 Avr à 23:05

Et un autre

Contes et légendes d'Océania: Midrad, entre mers et montagnes.
Autrefois, Midrad était un petit village côtier tout ce qu' il y'a de plus banal. Ses habitants vivaient de la mer, péchant poissons, crustacés et coquillages, et ne s' en portaient pas plus mal. Certes, dans les montagnes alentours vivaient les Orques du clan des Crocs De Roc mais leurs exactions se limitaient à exiger un droit de passage à quiconque traverserait leur territoire. Tant que les habitants de Midrad s ' en acquittaient, les Orques les laissaient tranquilles... Tout allait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes lorsque, il y' a soixante ans, des pirates débarquèrent à Midrad. Ils mirent le village à feu et à sang et, usant de magie, écrasèrent toute résistance. Seuls quelques humains, menés par un jeune marin du nom de Louis Caldot, purent s' enfuir. Les autres furent réduits en esclavage et exportés à Aridia en tant que gladiateurs.

Puis les pirates avancèrent dans les montagnes et rencontrèrent les Orques. Bien que plus forts et résistants que les humains, les Orques, à leur tour, furent capturés, torturés et vendus. La force brute sans stratégie véritable n'a pas vraiment constitué un problème pour des guerriers à mème de se battre à distance, à coups de mousquet ou de boules de feu. Mais ici aussi, quelques survivants purent se cacher, menés par un Orque colossal du nom de Korok. Forcemment, ces deux groupes de fuyards finirent par se rencontrer et faillirent se battre mais, alors que les orques étaient prêts à massacrer ces malingres humains, leur meneur, Louis, relâcha ses armes et intima à ses hommes d' en faire autant. Et devant cet ennemi désarmé, refusant de se battre, les Orques virent leur rage se muer en curiosité. Louis expliqua à Korok qu' ils avaient des intérets communs: Se venger de ces pirates, les tuer jusqu' aux derniers. Il lui expliqua que la force des Orques ferait merveille alliée à la technique et à la stratégie humaine... Les humains firent ainsi des armes à feu adaptées aux Orques, plus lourdes, plus puissantes et capables de faire des trous gros comme des melons. Ces armes furent appelées Baton-Tonnerres... De leur côté, les Orques firent mieux connaître les montagnes aux humains, et deux mois plus tard, les orques et les humains étaient prêts à en découdre avec les pirates qui avaient volé leurs terres.

Cette armée d' un genre nouveau, quoique réduite, ne fit pas dans dans la dentelle et pas un pirate n' échappa à sa colère. Comme Louis l' avait prédit, la force des Orques alliée à la technique et à la stratégie des hommes fit des merveilles et il suffit d' une nuit pour exterminer ces pillards. Le lendemain, les Orques Crocs De Roc et les Midradins firent un pacte. Pour que plus jamais n' arrive de tel drame, les Orques promirent de protéger les montagnes tandis que les humains protègeraient la mer. Aujourd' hui encore, Crocs de Roc et Midradins se considèrent comme frères et fètent cette victoire commune, les orques défiant les hommes au bras de fer et les hommes défiant les hommes aux échecs ou aux dames. C' est aussi pour cela qu' à Midrad, plus que partout ailleurs à Océania, on trouve des humains, des Orques et des demi-orques travaillant main dans la main pour un avenir meilleur. Et la mème chose s' observe dans les montagnes... Mais peu de gens savent aujourd'hui où se trouve ce village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tempetes-jdr.info/
marquis latruffe
bourgeon
bourgeon
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Dim 9 Avr à 23:08

Enfin un dernier pour ne pas surcharger le forum de gaelle..

.Contes et légendes d'Océania: Abael.

Réveillé par les cris, Abael sortit de son lit, alluma une bougie et entreprit de descendre l' escalier. Il sentit quelque chose de tiède étendu en travers des marches, juste avant de s' écraser quelques marches plus bas. Dans sa chute, la bougie s' était éteinte et il ne pouvait distinguer l' objet sur lequel il avait trébuché...
Ses yeux se posèrent naturellement sur la source de lumière la plus proche, la porte d' entrée, ouverte, laissant entrer les rayons de la lune. Et dans l' embrasure de la porte, il put distinguer une silhouette familière; celle de Kain, son frère, une épée sanguinolente à la main. A ses pieds, Abael pouvait maintenant voir le corps sans vie de son père...
Pris de panique, il tenta à quatre pattes de remonter les escaliers et heurat à nouveau la chose tiède, le cadavre de sa mère. Il n' eut pas le temps de crier; l' épée de Kain venait de le clouer aux marches, tel un insecte épinglé par un collectionneur...
Abael se réveilla en sursaut, le front ruisselant de sueur. Un cauchemar! Encore un! Comme chaque nuit depuis seize ans, depuis cette nuit maudite où il avait cru mourir. Instinctivement, ses doigts se posèrent sur son poitrail, effleurant la cicatrice que Kain lui avait laissée... Qu' il soit damné! Abael n' avait depuis vécu que dans l' attente de sa vengeance. Armé de la hache de bûcheron de son père, il n' avait grandi que pour tuer son frère.
Kain avait depuis fondé la Guilde impie des Bestarius, de barbares serviteurs des Titans et c' est donc tout naturellement qu' Abael s' en était pris à ses membres. A force d' interrogatoire et de torture, il avait appris quelques choses intéressantes...
Ainsi, l' arme que portait Kain avait elle été forgée par le Titan Ortho, conférant à son porteur une puissance monstrueuse mais souillant son âme de Ténèbres. Il y' avait donc des années que Kain avait renoncé à son âme pour le pouvoir. Cependant, cette épée n' était pas la seule arme forgée par le Titan: Il y' en aurait mème des dizaines éparpillées de par le monde, certaines aux mains de guerriers de lègendes, d' autres abandonnées sur un champs de bataille, d' autres encore dans des reliquaires dédiés aux Titans. Et les Bestarius cherchaient ces armes démoniaques pour asseoir leur puissance...
Abael avait compris que pour trouver son frère, il devait trouver les Armes d' Ortho mais bien vite, ce ne fut plus lui qui traquait les Bestarius, ce furent ces barbares qui voulaient l' éliminer... Dans un sens, cela l' arrangeait: Chaque Bestarius qu' il tuait le rapprochait de Kain et de sa vengeance.
Remballant sa tente, il but une rasade d' alcool de pin pour se réchauffer. Il n' eut mème pas une pensée pour les corps des huit assassins Bestarius qui brulaient derrière lui. La prochaine fois, peut-ètre comprendront-ils qu' il faut plus de huit hommes pour arréter quelqu' un qui n' a plus rien à perdre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tempetes-jdr.info/
Gaëlle
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 225
Localisation : Vercors et Brocéliande
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Lun 10 Avr à 1:56

Hello Marquis,

Rassures toi, je n'appelle pas cela surcharger, mais faire vivre, alors n'hésites pas ...
Surtout de si belles légendes ...

Mille bises

Gaëlle

_________________
Un sourire ne coûte rien, mais il donne tellement ...
Le rêve est la raison d'un seul
la réalité est la folie de tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arpentes-et-songes.forumactif.com
Shandrill
fleur
fleur
avatar

Nombre de messages : 187
Localisation : Paris dans la vie, Abyme dans mes reves !
Date d'inscription : 29/03/2005

MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Lun 10 Avr à 12:06

salut, salut,

j'ai lu les posts en diagonale, et j'ai pas tout compris...

- un jdr papier gratuit, ca veut dire qu'il va etre édité, qu'il est téléchargement libre ou juste dispo sur le site ?
- c'est quoi pbem ?

merci d'avance pour les précisions !

shandrill petite tete Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marquis latruffe
bourgeon
bourgeon
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Lun 10 Avr à 14:40

Enchanté,

Cela veut dire qu'il est dispo sur le site et que toutes les aides de jeux sont au formal pdf et imprimable.

Et rien n'empeche de copier coler tout le texte du site sur un pdf pour avoir la totalité des regles sur papier.

Sinon pas encore d'editeur mais bon ca viendra peut etre a force de travail.

Pour le pbem c'est le meme jeu de role mais sur forum le mj s'occupe des combats le joueur utilise juste son roleplay et ses competence.

Vas lire un petit peu le scenario "a la recherche de gordon le borgne "sur le pbem (play by email) en l'occurance ca sera play by forum , internet ayant bien evolué.
bouton pbem depuis le site.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tempetes-jdr.info/
Shandrill
fleur
fleur
avatar

Nombre de messages : 187
Localisation : Paris dans la vie, Abyme dans mes reves !
Date d'inscription : 29/03/2005

MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Lun 10 Avr à 16:03

merci pour tes reponses Very Happy
le concept a l'air bien sympa, je vais regarder tout ca de plus pres !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marquis latruffe
bourgeon
bourgeon
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Dim 16 Avr à 0:29

Pour ce qui veulent en savoir plus , une petite partie du background...

L'origine du monde...
Seuls quelques érudits, élus des Dieux, connaissent la véritable genèse d'Océania... Leurs dires vous seront présentés ici...



--------------------------------------------------------------------------------

Le monde d'Océania.

Oceania, une terre dont les continents sont rongés par de gigantesques titans marins et par l'utilisation immodérée de la magie. Il ne reste plus desormais que deux continents, quelques iles et l'humanité vit le plus souvent sur des bateaux que sur terre. La force mystique des derniers magiciens est un enjeu que se disputent titans belliqueux et dieux dechus.

C'est dans ce monde que les aventuriers devront apprendre a survivre tout en luttant contre force du mal et idealiste de tout poil.Chacun a son echelle prendra une part a un combat vieux de plusieurs millenaire dont l'issue sera la destruction de l'humanité entière ou un monde ou les dieux seront de retour et l'homme depourvu de magie.

La légende des Dieux déchus.

Au commencement étaient les Dieux, Souverains des quatre éléments. Leurs noms aujourd' hui sont oubliés. Puis vinrent les Titans, colossaux esclaves à qui les Dieux ordonnèrent de créer le Monde tel que nous le connaissons . Quand leur Oeuvre fut achevée, les Dieux les oublièrent ... Les Titans, déçus de si peu de reconnaissance, déclarèrent la guerre aux Dieux.

Bien évidemment, leur pouvoir n' était rien comparé à celui des Dieux mais les Titans avaient pour avantage leur nombre. Pour un Titan tombé, deux prenaient sa place et cette bataille fut un véritable massacre. Elle prit fin quand les Dieux s' unirent en une seule et même entité. Mais cet être contre-nature se détruit de lui même. On n' allie pas impunément l' eau et le feu, ni la terre et l' air... Rares sont les érudits qui savent ce qui arriva après, mais nul mortel ne peut ignorer que derrière chaque catastrophe naturelle, une infime parcelle du pouvoir des Dieux se révèle...

L'origine de la Magie.
Les Dieux ont perdu leur puissance lorsqu' ils explosèrent en une infinité de fragments. Ces fragments imprègnèrent le corps des hommes lesquels ont depuis des facultés magiques plus ou moins innées... Cette magie consomme une partie de l' énergie vitale de son utilisateur et retourne aux Dieux, à moins qu' elle ne réinvestisse le corps d' un nouveau-né.

Il est une rumeur qui raconte que les Dieux ne reviendront sur terre que lorsque tous les humains seront morts d' avoir usé de magie... La preuve en est que les magiciens se font de plus en plus rares alors que les cyclones, avalanches, déluges et incendies, symboles de la puissance des Dieux, sont eux de plus en plus fréquents...

Le role des Titans.

Les Titans, comme leurs créateurs, sont aujourd' hui très affaiblis mais ne comptent pas laisser les Dieux récupérer leur puissance. Ils engendrent des monstres, les Titanides, dont le seul but est de détruire l' espèce humaine mais en ne lui laissant pas l'opportunité de se servir de magie. Ainsi, les Dieux resteront prisonniers des Limbes jusqu' à la Fin des Temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tempetes-jdr.info/
marquis latruffe
bourgeon
bourgeon
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Dim 16 Avr à 0:36

Les Titans d'Océania
Voici les titans existant dans le monde d'Océania. Ici sera décrite leur tache et leurs incommensurables pouvoirs... Cette liste est basée sur les plus grands récits d'aventuriers et de magiciens, donc de source fiable pour les habitants d'Océania.



--------------------------------------------------------------------------------

Charon, le Passeur, Général des Défunts:

Il a le don de rendre les Morts à la Vie. C' est à lui que l' on doit les goules, vampires et autres squelettes animés. Ceux qui le vénèrent jusqu' à la fin de leur vie deviendront l' un de ces non-morts. A chaque fois qu' un humain se change en une de ces abominations, le pouvoir de Charon augmente...

Loki, le Fourbe, Maître du Vice:

Maître du vol, de la lâcheté, des jeux d' argent, ce titan est moqueur, joueur et surtout mauvais. Son jeu préféré consiste à faire poursuivre ses victimes jusqu' à ce qu' elles en deviennent folles et que traquées, elles ne voient d' autre solution que de mettre fin à leur jour. Dés que l'un de ces humains acculé se tue, la force de Loki grandit.

Baal, le Vorace, Seigneur de la Faim:

Le grand affameur tient son pouvoir de la faim des hommes. Ses serviteurs, rendant toute terre stérile, créent guerre et discorde entre peuples amis. Son don maudit aggrave plus encore la faim des hommes qui finissent soit par s' entre-dévorer, soit par mourir d' inanition. Son pouvoir augmente alors.

Briareus, le Fléau, Souverain des Forces Chtoniennes:

Ce titan est le Commandeur des titans foreurs, ces dévoreurs de Mondes. A la tète de légions de vers titanesques, il ronge Océania depuis des millénaires, provoquant séismes, éruptions volcaniques et autres cataclysmes dans le seul but de détruire l' espèce humaine... Jadis, sa tâche était de construire ce monde qu' il s' efforce aujourd' hui de détruire. Plus les hommes périssent de son oeuvre, plus il devient puissant...

Lug, le Sombre, Chasseur Nocturne:
Lug vit de la nuit. Il est l' un des rares titans à préférer une taille et une apparence humaine. Il se nourrit de qui erre la nuit dans les fôrets ce qui en fait un fléau des peuples sylvains. A lui seul, bien que son apparence ne le laisse soupçonner, il peut raser une ville en moins d' une heure... Son don s' accroît lorsqu' il arrache à ses victimes leur tête, son trophée...

Lilith, la Sadique, Maîtresse de la Douleur:

Ce titan tient son pouvoir de la douleur, physique ou morale, des hommes. Il va sans dire que l' ère actuelle, particulièrement sombre, n' a de cesse de la renforcer... Ses adorateurs volent les nouveau-nés, provoquant la pire souffrance que puissent ressentir des parents, et torturent sans discernement. Priez pour ne pas tomber entre les serres de ses esclaves...

Moloch, la Brute, Bète de Guerre:

Ce titan mène ses adorateurs au combat. Il déclenche des guerres par sa simple présence et ravage tout sur son passage. Il prend plaisir, à l' instar de Lug, à se méler au monde "réel", assombrissant de sa stature monumentale les champs de bataille. Il est redoutable et sa puissance se développe pour chaque peuple qu' il éradique... Son Arme est une hache, plus grande qu' un navire de guerre...

Balz-Buth, l' Infect, Empereur des mouches:

Ceux qui vénèrent ce titan immonde se voit changer en mouches, lesquelles répandent partout la Peste,le Choléra ou encore la Lèpre... Ce propagateur de maladies, en se gavant de la chair des souffreteux, devient de plus en plus gros, de plus en plus fort...

Adamas, le Vaniteux, Incarnation de l' Avidité:

Ce titan produit de l' Or, ce matériau qui attire l' homme comme le sang les requins. Mais il prend bien soin de cacher ces trésors au fond de Dédales interminables, remplis de monstres. La rapacité des hommes se retournent contre eux en aggrandissant le pouvoir d' Adamas. Il est notable que lui et Loki se partagent ces pauvres hères égarés...

Naardwak, le Narcissique, Corrupteur de Vie:

Ce titan, imbu de sa personne, a le don de changer les plus anodines créatures en autant de monstres carnassiers que ses yeux d' insectes ont de facettes. Il a le don d' imaginer de nouvelles créatures qui en tuant moult humains, augmenteront son pouvoir... Les changelins, notamment, sont les victimes de ce titan par accident. En tentant de corrompre un animal, il a fabriqué le premier changelin. Au fil des générations, les changelins maîtrisaient de mieux en mieux leurs transformations gràce à la magie présente en chaque homme.

Körlik, le Colèrique, Destructeur d' Esquifs:

Maître des monstres marins, il complète l' oeuvre de Briareus en chassant les hommes dans les Mers. Provoquant cyclones et raz-de-marées, il savoure le moment où ses victimes déchiquettées échouent sur la plage et se font dévorer par les crabes... Chaque naufrage améliore son pouvoir, et sa rage destructrice...

Rugloar, le Rugissant, Esprit des Bois:

Commandant aux bètes sauvages qui hantent les bois, Rugloar est le plus jeune mais aussi le plus faible des titans. Il lance ses meutes hurlantes sur les villages isolés, causant de lourdes pertes parmi les habitants. Mais son péché mignon, c' est le petit groupe d' humains qui s' aventurent en fôret. Des rumeurs prétendent que la bète de Maltinus serait en fait Rugloar, menant ses loups et autres hyènes à la curée. Il semblerait que son pouvoir dépende en grande partie de la survie des bètes des bois... Plus nombreuses elles sont, plus puissant il est !

Emela-Ntouka, le Mangeur de Dragons, Annonciateur de Cataclysmes:

Le pouvoir d' Emela-Ntouka est quasiment illimité. Mais il a besoin de la chair des Dragons pour que cette puissance, sans cesse exploitée pour provoquer de meurtriers cataclysmes, se maintienne. Son but, comme celui de tous ses frères, est bien sûr d' exterminer les hommes... Les Dragons ont beau ètre de terribles prédateurs, leur disparition n' augure rien de bon...

Bohval, l' Etrange, Rôdeur de l' Autre Monde:

Bohval est un titan d' un type particulier. Autrefois, il était le plus puissant guerrier que dûrent affronter les Dieux mais il fut aussi le plus durement touchée par les attaques pluri-élémentaires de ses créateurs. De ce fait, une partie de son essence a été pulvérisée. Bohval n' est plus que l' ombre de ce qu' il était, titan éthéré qui ne peut échapper à une inévitable "mort"... Nul ne le sert. Tout ce qu' il peut faire, c' est renseigner ses frères en échange d' énergie titanesque. Car Bohval voit et sait tout... Quand tous les hommes auront péri, Bohval retrouvera la totalité de ses pouvoirs et pourra enfin prendre sa revanche sur les Dieux...

Erzaebeth, L' Assoiffée, Comtesse Sanglante:

Ce titan absorbe la moindre goutte de sang qui souille son territoire par un système complexe de veines souterraines... Plus elle se gave du sang des hommes et plus son pouvoir influe sur la réalité, créant des zones de nuit éternelle où se lovent les non-morts de Charon...

Magaïa, la Devoratrice, L' Engendreuse:

Elle est la compagne de Karnak et la Matriarche, la mère des Titans. Mais elle a, elle aussi, perdu la plus grande partie de ses pouvoirs lors de la guerre opposant titans et Dieux... Elle ne peut plus aujourd' hui engendrer que des Titanides, créatures d' essence titanesque comme les chimères ou autres dragons. Elle permet ainsi à son fils Emela-Ntouka, de se nourrir...

Ortho, le Dément, Maître d' Armes:

Comme Lug, Ortho aime à prendre l' apparence des hommes. Mais il est un titan et nul homme ne peut le vaincre... Il est le meilleur guerrier de la création et le maître d' arme d' une horde de Fanatiques... Quiconque tue ou meurt en son nom le rend plus fort...

Avgavaï, l' Ailé, Guerrier des Cieux:

Si Briareus déchaîne les terres,et Körlic les mers, Avgavaï, lui, provoque des pluies de flammes là où son ombre recouvre le sol. Il est comme le Phoenix, se consumant lui même pour renaître plus fort. Le feu est son pouvoir et l' air son royaume. Quiconque meurt proie des flammes viendra renforcer la puissance crématrice de ce titan...

Karnak, le Dominant, Patriarche des Titans:

Karnak est le premier titan. Nul ne connaît réellement son pouvoir, et nul ne tient à le connaître. Mème les autres titans le craignent. Il n' a pas besoin de serviteurs et tue quiconque lui propose son allégeance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tempetes-jdr.info/
marquis latruffe
bourgeon
bourgeon
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Mer 17 Mai à 8:55

Bonjour le site tempetes et jambes de bois (jeu de role pirates et magie)incorpore un bon nombre de contes et legendes pouvant vous inspirer comme point de Depart pour la creation de vos scenarios.

Bien qu'ils soit concus au depart pour le jeu tempetes et jambes de bois et qu'il cadrent parfaitement avec cet univers,ces contes et legendes peuvent facilement etre adapté en changeant le nom de quelques lieux a tout jeu ayant pour cadre le medieval fantastique ou un monde ou la mer a une importance.

Voici l'url ou vous pourrez decouvrir et utiliser ces contes (tant qu'il n'en est pas fait un usage commercial).

http://www.tempetes-jdr.info/contes-legendes.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tempetes-jdr.info/
marquis latruffe
bourgeon
bourgeon
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : paris
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   Ven 15 Déc à 11:41

tout dabord , bonjour a gaelle qui touche toujours nos coeur par la magie de son ecriture ...

cela faisait un moment Bad)

ensuite je tenais a presenter le conte qui a gagné le dernier concours de tempetes et jambes de bois ...

ne vous fiez pas a l'ecriture pauvre , car il y a une raison que vous comprendrez en le lisant jusqu'au bout .

bonne lecture , et bon frissons ...

--------------------------------------------------------------------------------------

Josh Mortimer, un grand héros ?:

Ah alors te voilà enfin... Josh Mortimer, "mort en 7852: a fait passer sa patrie avant sa propre vie"... un héros. Je n'en reviens pas qu'ils aient pu ecrire ça... Ton histoire moi, je la connais mieux que quiconque. Retraçons donc les évènements qui t'ont permis de rejoindre le panthéon.

C'était en 51, tu t'étais enfin décidé à quitter ta petite bourgade natale pour rejoindre la ville. A l'approche de midi, la faim te gagnait et tu décidas donc de faire une halte à quelques kilomètres de Nortskote pour déjeuner. Mais en tentant d'allumer un feu, tu t'étais embrasé et les flammes avaient rapidement gagné ton bras puis ta cape ! C'est alors que tu t'es stupidement mis à courir dans tous les sens, cherchant un ruisseau ou tout du moins une flaque dans laquelle te rouler. Ce n'est qu'au bout d'une petite minute à chercher en vain une source d'eau, et alors que les caresses ardentes des flammes te torturaient chaque seconde un peu plus, que tu t'es rappelé d'une vielle discussion que tu avais eu avec ton père étant petit, lorsqu'il était saoul: "Tu sais fiston, si un jour tout comme moi, ta femme essaye de te bruler pendant ton sommeil, la meilleure chose à faire hic... c'est d'abord de te rouler par hic ! terre... pour étouffer les flammes ! Et c'est seulement ensuite que tu dois cogner sur ta grognasse de mère... euh de femme, burps !" Ca ne tenait pas vraiment d'un conseil père-fils, mais parmi tous tes souvenirs, c'est ce qui s'en approchait le plus, alors tu as suivi ces consignes et as réussi à éteindre les braises qui consumaient tes vêtements. Comme par miracle, tu n'avais pas la moindre blessure, mais les loques qui te couvraient totalement auparavant... ne te couvraient plus que partiellement.

C'est alors que surgit de nulle part une charmante demoiselle accompagnée de deux autres dames semblant etre ses servantes: à en juger par sa tenue, cette personne était sans l'ombre d'un doute une aristocrate. Désemparé, et honteux de ton accoutrement, le sang te monta à la tete à t'en faire exploser les tempes mais celles qui se tenaient devant toi s'inclinèrent et la plus socialement élevée des trois s'adressa à toi:
"Bonjour, je me nomme Matilda, fille du gouverneur Korngut. Je ne sais comment vous remercier, noble magicien, de nous avoir sauvées des loups. Sans l'usage de ce si puissant sort, il en était fait de notre sort... Cette combustion corporelle dont vous avez usé n'a apparemment pas épargné vos vêtements. Laisez moi vous accompagner au château, nous vous y trouverons une tenue plus convenable, et puis... je ne me sens plus vraiment en sécurité ici..." Effectivement tu avais, dans ta précipitation et sans t'en rendre compte, réussi à faire fuire une meute de loups qui s'en prenait à ces femmes en passant près d'eux alors que ton dos était enflammé. Mais bon l'essentiel à tes yeux c'était que tu allais avoir des vetements propres, et un repas chaud.

Tout s'était ensuite enchainné à une vitesse folle... Tes déboires dans la foret s'étaient répandus et ta notoriété naissante ne cessait de grimper. Tu résidais à présent chez le gouverneur, mais tes vieillees habitudes n'avaient pas pour autant disparu, et chaque matinée, tu partais cueillir des champignons en lisière de la foret. Un jour, juste avant de commencer ta "randonnée" quotidienne, tu aperçus en ville un homme qui s'échappait avec la caisse de l'armurerie. Tentant de l'arreter, tu pris sans faire trop attention le premier objet à portée de main et le lançais dans sa direction. Tu n'atteignis pas ta cible, mais, l'objet que tu avais ramassé n'etait autre qu'une torche, qui atterrissa dans un baril de poudre qui explosa juste devant le voleur. L'argent de l'armurier était perdu, mais ta réputation en était faite. Les habitants n'avaient pas suivi ton acte dans la totalité, et n'avaient retenu que l'explosion: tu étais devenu le plus puissant pyromancien de Nortskote !
Ta renommée aidant, tu ne tardas pas à épouser Matilda la fille du gouverneur, esperant chaque nuit ne pas te réveiller attaché à ton lit dans une chambre en train de bruler. Tu devins ensuite chef de l'armada de Nortskote, puis général, et ton équipage légendaire dont la popularité reposait sur toi et tes quatre lieutenants faisait trembler meme les plus solides gaillards et les plus cruels forbans.

Par la suite, ta célébrité ne fit que croitre: à chacune de tes batailles, la chance frappait de nouveau, balayant les navires ennemis dans de gigantesques typhons surgissant par hasard et engloutissant des armées entières dans de terribles séismes dont tu n'étais pas le responsable... Tu étais leur héros à tous... mais toi tu connaissais la vérité.

Cependant un jour, un peuple venu de l'Est vint réclamer vengeance après que toi et ton équipage ayiez tué leur prince qui, passant dans la région, terrorisait, pillait et tuait les paysans alentours. Leur armée n'était que de 3000 hommes, mais la férocité des vikings au combat était connue de tous, si bien que l'affrontement ne s'avérait pas gagné d'avance. Cependant, il y avait un moyen d'éviter la guerre: les barbaress voulaient ta tete, en échange de quoi ils repartiraient là d'où ils venaient. L'assaut fut donné. Tu assistais au combat depuis les remparts, impuissant, espérant qu'un miracle surviendrait, comme à l'accoutumée: mais rien ne se passa.
L'armée de Nortskote se retrouvait broyée par la furie guerrière de ces "monstres" venus de l'est, venus du froid. Tes quatre frères d'armes, tes lieutenants, finirent eux aussi par périr... En effet, Bocky Ralboa ton plus fidèle compagnon périt en duel au combat à mains nues face à un géant blond de plus de 2 mètres. Ce fut ensuite au tour de Mahiwk, l'escrimeur de ton équipage, de périr... Quant à Flint et Viktor, tes deux plus habiles archers, ils furent malheureusement écrasés par un roc envoyé par une catapulte alliée.

C'en était trop, il fallait mettre fin au massacre, c'est pourquoi tu ordonnas le repli dans la citadelle de l'armée avant de finalement lever le drapeau blanc. Tu savais pertinemment que le gouverneur ne laisserait pas son gendre se faire tuer, laissant ainsi sa fille veuve, c'est pourquoi tu montas sur la plus haute tour du fort avant de t'adresser au peuple:

"Habitants de Nortskote, si aujourd'hui, vos maris croulent par milliers et votre ville est en péril, c'est de ma faute. JE SUIS UN IMPOSTEUR ! JE NE SAIS PAS ME BATTRE A L'EPEE OU A L'ARC ! JE SAIS ENCORE MOINS COMMENT DIRIGER UNE GUERRE ! OU BIEN ENCORE..... comment lancer un sort... MAIS JE PEUX ENCORE FAIRE CA !"
A cet instant, tu te jetas alors de la plus haute tour du chateau, chutant à une vitesse vertigineuse et, juste avant d'atteindre le pied de la muraille, tout te parut si vide... le champs de bataille, le chateau, tout.

Et je me souviens encore des moindres details précédant ma mort, jusqu'à la plus infime goutte de sang sur ce roc qui m'a brisé la nuque: puis, tout s'est éteint. Quand je me suis réveillé, j'étais comme ça. Qui je suis ? Je suis le héros des terres du nord, je suis le sauveur de Nortskote... Je suis Josh Mortimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tempetes-jdr.info/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vagues et bruissante sont les frontières d'Orlattis ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les vagues de la mer
» QUELS SONT LES MEILLEURS LIVRES QUE VOUS AVEZ LU ?
» Coucher de soleil à la grande motte avec vagues et vent
» [Points] Les filles sont au café de Geneviève Brisac
» Quels sont vos plats préférés?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arpentes et songes :: Jeux de rôles :: tempêtes et jambes de bois-
Sauter vers: